fbpx

Pierre-Gilles Gayet

Directeur d’ENVIE LOIRE

Réemploi de matériel médial

Tester des projets tout en bénéficiant d’un regard bienveillant a été formateur et nous a conforté dans notre idée : nous allions réussir !

Projet de création d’ENVIE AUTONOMIE Rhône-Alpes

Saint-Etienne 42000
Rénovation de matériel médical

Pouvez-vous nous rappeler la vocation du réseau associatif national ENVIE ?

ENVIE LOIRE est une entreprise d’insertion membre du réseau national ENVIE, de filiation EMMAUS, spécialisée dans la collecte, la réparation et le recyclage d’appareils électroménagers et multimédia.
Depuis 35 ans, ENVIE répond à une 3 triple vocation :

  • Sociale – par son action d’accompagnement vers l’emploi durable de publics en difficultés et par sa gouvernance désintéressée
  • Environnementale – par son modèle d’économie circulaire qui conduit à transformer les déchets en ressources
  • Economique par sa contribution au développement du territoire en travaillant en partenariat avec les acteurs locaux, notamment les collectivités ;

Comment est née le projet de création d’ENVIE AUTONOMIE et cet association s’adresse-t-elle?

A l’image de nombreuses structures de l’économie sociale et solidaire, le réseau national ENVIE initie sans cesse de nouveaux projets en faveur des fragilités présentes sur les territoires.
ENVIE autonomie Rhône-Alpes s’inscrit dans le cadre de l’essaimage d’une démarche initiée au sein d’ENVIE Anjou en 2014 : collecter et rénover du matériel médical (lits médicalisés, fauteuils roulants, déambulateurs, lève-personne) pour le proposer à toutes les personnes en perte d’autonomie, âgées ou en situation de handicap, ainsi qu’aux établissements de santé amenés à les accueillir (bénéficiaire d’une prise en charge par la sécurité sociale mais ne pouvant assumer le reste à charge, personne dont le handicap évolue et demande une adaptation régulière du matériel, personnes en grande précarité avec des situations administratives complexes ou en rupture avec la société… ).
Envie Loire a donc souhaité concrétiser à son tour cette démarche en ouvrant son premier atelier et showroom à Saint-Etienne dans le quartier de Montplaisir, au cœur de ses activités historiques.

Dans une phase de prototypage de l’offre de service, qu’est-ce qui est le plus difficile?

Evidemment, il a fallu trouver des partenaires pour démarrer, mais paradoxalement, ce ne fut pas le plus difficile car ce projet a suscité énormément d’enthousiasme et d’adhésion dès le départ, avec des niveaux de soutiens financiers que nous n’avions jamais connu jusqu’à lors !
L’expérimentation à Angers puis l’étude de faisabilité en 2016 nous ont beaucoup aidé, notamment pour nous acculturer au secteur médical et à la réglementation, mais cela reste très théorique tant que ce n’est pas incarné.
En réalité, la réussite du projet est intimement liée aux personnes recrutées pour le mener à bien, et ce fut sans doute la principale difficulté à laquelle nous avons été confrontés; c’est en effet le recrutement de la cheffe de projet ergothérapeute en juin 2017, après 4 mois de recherches infructueuses, qui a déclenché le démarrage, suivi de près par le chef d’atelier puis par une technico-commerciale expérimentée quelques mois plus tard pour développer l’activité.
Aujourd’hui, le modèle économique n’est toujours pas viable, et tout en continuant à structurer cette nouvelle activité, notre énergie est focalisée sur la reconnaissance de notre modèle d’économie circulaire afin que le matériel rénové puisse être remboursé par la sécurité sociale au même titre que le matériel neuf, ce qui générera des économies substantielles pour notre système de santé !

A bénéficié

d'une prime de

16 500€

A été accompagné par

France Active Loire

En 2018

C'est ici

Please set your google map api key in element pack settings to show your map correctly.

Partager sur Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedInEmail this to someonePrint this page